Chargement de la couverture… Déplacer pour repositionner
Basculer la barre latérale
Nom du groupe: Digital DJing
Description du groupe: De plus en plus les ordinateurs sont présents dans les régies des DJs. En même temps le vinyle revient à la rescousse avec une hausse des ventes ces derniers temps.

Serato, Traktor Virtual DJ, Rekordbox, Engine, ... quel est le bon choix? Le débat est ouvert...

Le point de vue de DJ MoRo

Dans tous les cas (Serato, Traktor ou autres) tout est à analyser, préparer et organiser tes morceaux pour pouvoir y accéder rapidement. Ce passage est le plus long car analyser et organiser tous les morceaux, corriger la "grille" si nécessaire et enregistrer les CUE ou LOOPS peut vite prendre du temps. L'analyse des fichiers c'est mieux de la faire en bloc avant car ça utilise beaucoup de ressources et peut influencer la qualité du son ou provoquer des coupures lorsqu'on joue. Les CUE et boucles sont enregistrées à fur et à mesure qu'on les place pendant l'utilisation (en tous cas sur Serato).

Pour les analyses, grilles, bases de données, playlist aucune passerelle existe (à l'heure actuelle) entre Serato - Traktor - Rekordbox.

Les playlist ITunes peuvent souvent être importées. Donc en gros si tu utilise plusieurs logiciels tu te tape le boulot 2 fois... Vu l'intégration toujours plus fréquente de Serato dans le produits Pioneer ça ne m'étonnerait pas que d'ici peu Serato et Rekordbox proposeront un passerelle (d'ailleurs très demandée sur le net...).

NB: Rekordbox n'est pas un logiciel DJ mais une base de données qui permet d'analyser et préparer le fichiers pour la génération "nexus" de Piopio. Denon a l'équivalent :Engine

Personnellement j'ai choisis Serato mais n'ayant pas testé Traktor ou VDJ je ne peux pas vraiment comparer les différences. Pour ces logiciels ce qui est embêtant dans les clubs est qu'il y a des branchement à faire (s'ils ne disposent pas déjà d'un boîtier). L'avantage de Serato SL4 est qu'il a 2 ports USB, donc on peut y brancher 2 ordis pour passer d'un DJ à l'autre sans interruptions.

Le nouveau Serato DJ permet (comme Traktor à ce que j'ai compris) d'avoir la fameuse et controversée fonction "synch" que je trouve utile uniquement quand on veut changer le pitch de 2 (ou plus) platines en même temps (pour passer d'un morceau rapide à un morceau lent par exemple) -> pas encore testé mais il paraît que ça marche bien. Au niveau fonctionnalités je pense que les 2 présentent peu de différences et les logiciels évoluent en tout temps avec des nouvelles fonctions, effets, ... donc sur ce point le choix sera difficile à faire.

Bref: si on hésite entre les plusieurs logiciels la première chose à faire c'est de les tester (si possible bien sur). Ensuite il faut bien analyser qu'est qu'on a besoin et pour quelle utilisation (combien de platines, pour la maison, disco mobile ou club). A ma connaissance les clubs sont plus souvent équipés en Serato que Traktor ou VDJ.

Pour des DJs "club": inutile (l'un ou l'autre) au moins qu'on veut utiliser le vinyle pour sa prestation. Un bonne base de données Rekordbox (gratuit) suffit et sera compatible dans le 99% des clubs sans besoin de faire de branchements. Lors de utilisation de Rekordbox l'ordinateur ne calcule rien (une fois les fichiers analysés): il est là pour distribuer les morceaux aux platines via le réseau RJ45. En cas de plantage de l'ordi la musique ne s'arrête pas car elle est chargée et jouée par les platines; on a le temps d’insérer un clé USB ou CD dans un 'autre lecteur et aller à la suite. Lors de l'utilisation de Serato (Traktor ou VDJ) c'est l'ordinateur qui fait tout le boulot, donc il doit être bien performant et surtout ne pas planter...

Partage cette page!

Avis des clients

RatingStars
RatingStars
4.98 sur 48 avis

Voir tous les avis  >>

Derniers commentaires

Invité - Marianne et Joël Praz
La soirée était à la hauteur de nos attentes. Le choix des musiques était parfait et correspondait à...
Invité - Jessica et Maxime
Un grand merci pour votre prestation lors de notre soirée de mariage! On s'est éclaté jusqu'au bout ...